J'utilise un stop-pub

J'utilise un stop-pub

Pourquoi ?

    • Je réduis mes déchets : un Français reçoit en moyenne 2,7 kg de publicités dans sa boîte aux lettres en un mois, soit plus de 30 kg par an. 
    • J’économise des ressources naturelles : la fabrication du papier consomme du bois, de l’eau, de l’électricité, ainsi que des adjuvants, colorants et de l’encre avec des métaux lourds.
    • Je n’informe pas de mon absence : une grande quantité de prospectus signale mon absence.

    Comment ?

    • Il suffit de coller un « stop-pub » sur votre boîte aux lettres. Vous ne recevrez plus de publicités hormis les documents d'organismes publics dont votre magazine Les Nouvelles !

    Foyers expérimentant ce geste :

    Je trie mes biodéchets

    Je trie mes biodéchets

    Pourquoi ?

    • Je réduis mes déchets : les biodéchets triés dans la poubelle verte sont valorisés sur notre territoire en un compost de qualité au lieu d’être enfouis.

      Comment ?

      • Je me procure le bioseau et des sacs biodégradables auprès de Lorient Agglomération.
      • Je mets dans le bioseau mes déchets de cuisine (épluchures de légumes, coquilles d’œufs, restes alimentaires, thé/café) et les déchets en cellulose (essuie-tout, mouchoirs en papier).

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je trie tous les emballages

      Je trie tous les emballages

      Pourquoi ?

      • Je réduis mes déchets : les emballages triés dans la poubelle jaune vont être recyclés au lieu d’être enfouis.
      • J’économise des ressources naturelles : les matières en plastique contenues dans ces emballages seront réutilisées pour fabriquer de nouveaux emballages.

      Comment ?

      • Je trie tous les emballages en plastique dans la poubelle jaune : pots de yaourts, films et sacs, barquettes en polystyrène, barquettes de beurre, tubes de dentifrice...

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je donne et j'achète d'occasion

      Je donne et j'achète d'occasion

      Pourquoi ?

      • Je réduis mes dépenses : en louant des objets dont je ne me sers pas souvent.
      • Je réduis mes déchets : en donnant plutôt que de jeter, je donne une seconde vie à des objets qui seraient partis en déchèterie.
      • J’économise des ressources naturelles : liées à la production d’un bien neuf.

      Comment ?

      • Je loue des outils au lieu de les acheter.
      • J’achète d’occasion les objets que j’utilise plus fréquemment.
      • J’achète des vêtements dans les dépôts-ventes.
      • Je donne dans les « points réemploi » aménagés en déchèterie, aux  associations caritatives ou sur Internet.
      • Je partage mes achats avec des voisins, pour l’outillage de jardin par exemple.

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je fais du compost

      Je fais du compost

      Pourquoi ?

      • Je réduis mes déchets : je diminue le poids de ma poubelle (40 kg par an et par personne)
      • Je réduis les impacts sur l’environnement : les déchets collectés dans le bac bleu sont enfouis au lieu d’être valorisés en compost de qualité.
      • Je produis un fertilisant de qualité pour mon jardin.

      Comment ?

      • J’achète un composteur avec Lorient Agglomération ou je composte en tas dans mon jardin.
        Je participe à un atelier sur le compostage avec Lorient Agglomération (Plus d’infos auprès du N°vert : 0 800 100 601).
      • Je mélange des déchets de cuisine (épluchures, restes, café/thé, coquilles d’œuf…) avec des déchets secs du jardin (feuilles, broyat…) ou autre (journaux, cartons,…).
      • Je fractionne mes déchets en morceaux et je brasse régulièrement mon compost pour l’aérer.

      Retrouvez + d'infos sur le : guide du compostage

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je jardine au naturel

      Je jardine au naturel

      Pourquoi ?

      • Je réduis mes dépenses : j’économise le coût de l’achat de produits.
      • J’économise des ressources naturelles : la production de produits phytosanitaires consomme de l’énergie et des ressources pour la fabrication des composés chimiques et des emballages.
      • Je réduis les impacts sur l’environnement : je préserve les ressources en eau et la biodiversité.

      Comment ?

      • J’aménage des espaces permettant d’accueillir les auxiliaires au jardin (hôtels à insectes, friches, fleurs en toute saison, points d’eau...).
      • Si nécessaire, j’utilise des alternatives aux produits phytosanitaires (produits biologiques, préparations maison…)
      • Je choisis des plantes adaptées à mon jardin (sol, climat, exposition).
      • Je ne laisse pas les plantes envahissantes fleurir puis se propager.

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je fais du paillage

      Je fais du paillage

      Pourquoi ?

      • Je réduis mes dépenses : je réduis le coût d’achat des engrais du commerce et les trajets à la déchèterie. En plus, le paillis a de nombreux avantages pour le jardin : limiter l'arrosage, nourrir les plantes, garnir le sol et bien sûr limiter les mauvaises herbes
      • Je réduis mes déchets : les déchets verts représentent en moyenne 90 kg/an/hab. à Lorient Agglomération.
      • J’économise des ressources naturelles : la production des engrais consomme de l’eau et de l’énergie.

      Comment ?

      • Lors de l’achat d’une tondeuse, je préfère la tondeuse mulching qui réduit les brins d'herbe en fines particules durant la tonte et évite ainsi le ramassage de l'herbe.
      • Je garde les feuilles en automne pour faire du paillage ou les composter avec les tontes de l’année suivante.
      • Je broie les tailles en louant le matériel auprès d’un professionnel et je dépose le broyat obtenu en couches de 5 cm aux pieds des plantes et arbustes.
      • Je fais du paillage avec ma pelouse sur les plantes et arbustes en couche d’environ 3 cm.

      Foyers expérimentant ce geste :

      Je répare ou fais réparer

      Je répare ou fais réparer

      Pourquoi ?

        • Je réduis mes dépenses : la réparation permet de prolonger la durée de vie des objets et évite ainsi l’achat de nouveaux biens.
        • Je réduis mes déchets : je limite mes apports à la déchèterie.
        • J’économise des ressources naturelles liées à la production d’un bien neuf.

        Comment ?

        • Je vérifie si le bien est réparable.
        • Je me renseigne sur les ateliers, associations, entreprises de réparation existantes sur le territoire.
        • Je respecte les conseils d’utilisation et d’entretien pour prolonger la durée de vie des appareils.

          Foyers expérimentant ce geste :

          J'élève des poules

          J'élève des poules

          Pourquoi ?

          • Je réduis mes déchets : j’élimine les produits à base de viande et les produits laitiers plus délicats à composter.
          • J’économise des ressources naturelles : la production des aliments est consommatrice d’eau et d’énergie qui est perdue si les biodéchets ne sont pas valorisés.

          Comment ?

            • Je récupère les biodéchets de cuisine dans le bioseau pour les donner aux poules.
            • J’aménage un espace adapté (clôturé, non bétonné) pour protéger les poules (la nuit notamment).

            Foyers expérimentant ce geste :

            Je relooke mes vieux objets

            Je relooke mes vieux objets

            Pourquoi ?

              • Je réduis mes dépenses : j’évite l’achat d’un bien neuf.
              • Je réduis mes déchets : je relooke des objets et limite ainsi mes apports en déchèterie.
              • J’économise des ressources naturelles : j’économise les ressources liées à la production d’un bien neuf.

              Comment ?

              • Des associations proposent des ateliers de relooking d’objets de récupération.
              • Je relooke moi-même mes vieux meubles ou textiles pour les adapter à mes envies.
              • Je détourne des objets en les customisant : pots, palettes, boites...

              Foyers expérimentant ce geste :

              J'évite le gaspillage alimentaire

              J'évite le gaspillage alimentaire

              Pourquoi ?

                • Je réduis mes dépenses : j’économise le montant des produits achetés non consommés.
                • Je réduis mes déchets : chaque Français jette en moyenne 7kg d'aliments encore emballés auxquels il faut ajouter encore 13 kg de restes de repas, fruits et légumes abimés, pain non consommé...
                • J’économise des ressources naturelles : la production d’aliments consomme de l’eau, des surfaces au sol… Il faut en moyenne 1 500 litres d’eau pour produire un steak.

                Comment ?

                • Je planifie mes courses en vérifiant le contenu du réfrigérateur et de mes placards.
                • Je conserve mieux les aliments en organisant leur rangement selon les différentes zones de froid du réfrigérateur.
                • J’accommode ou je congèle les restes.

                Foyers expérimentant ce geste :

                Je fabrique mes produits d'entretien

                Je fabrique mes produits d'entretien

                Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : je peux faire 40 % d’économies en réalisant moi-même mes produits.
                  • Je réduis mes déchets : en France, on estime que les produits d’entretien représentent 500 000 tonnes de déchets par an.
                  • Je réduis mon impact sur l’environnement : je limite la pollution de l’eau due aux nombreuses substances qui composent ces produits.

                  Comment ?

                  • Je me procure du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, du savon noir et des huiles essentielles (disponibles en droguerie, magasin de bricolage ou grande surface) pour fabriquer la plupart des produits d’entretien.
                  • Je fabrique mes savons, shampoings, déodorants.
                  • Je fabrique ma lessive, lave-vitres, crème à récurer.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  J'utilise des textiles d'hygiène réutilisables

                  J'utilise des textiles d'hygiène réutilisables

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : l’utilisation de couches lavables coûte en moyenne 600 € (entretien compris) sur 2 ans. Sur la même durée, il faut compter 1000 à 1500 € suivant les marques pour des couches jetables
                  • Je réduis mes déchets : les couches jetables représentent 500kg de déchets par enfant et par an.
                  • J’économise des ressources naturelles : les produits jetables nécessitent des matières premières et de l'énergie pour leur fabrication alors qu’ils ne serviront parfois que quelques minutes et devront ensuite être enfouis.

                  Comment ?

                  • Je me procure des couches et serviettes hygiéniques sur des sites internet spécialisés ou dans les magasins biologiques.
                  • J’utilise une coupe menstruelle (méthode de protection périodique alternative aux tampons et serviettes hygiéniques jetables).
                  • J’utilise des disques démaquillants et lingettes lavables.
                  • Je me forme à l’utilisation des couches lavables.
                  • Je peux coudre moi-même des lingettes, disques démaquillants lavables pour réduire mes dépenses.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  J'utilise des piles rechargeables

                  J'utilise des piles rechargeables

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : bien qu'un peu plus chères à l'achat, les piles rechargeables ont une durée de vie beaucoup plus longue que les piles jetables et permettent donc, à terme, de faire de vraies économies.
                  • Je réduis mes déchets : pour obtenir 1 kWh d'énergie, un paquet de 4 piles rechargeables est suffisant tandis qu'il en faut 93 paquets pour des piles jetables.
                  • J’économise des ressources naturelles : la fabrication d’une pile nécessite entre 50 et 150 fois plus d’énergie qu’elle n’en produit.

                  Comment ?

                  • Je choisis en priorité des appareils qui se branchent sur le secteur ou fonctionnent mécaniquement
                  • J’opte pour des piles rechargeables pour les appareils qui nécessitent obligatoirement des piles, sauf pour les appareils très peu énergivores (télécommandes, etc.) car elles se déchargent très rapidement.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  Je privilégie les écolabels

                  Je privilégie les écolabels

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes déchets : les produits écolabellisés sont mieux recyclés, je réduis ainsi la quantité de déchets enfouis.
                  • Je réduis les risques pour ma santé : les produits labellisés dégagent moins de substances nocives pour la santé.
                  • Je réduis mon impact sur l’environnement : les produits non labellisés ont un impact plus important sur l’environnement, lors des phases de fabrication, d’utilisation et de traitement en fin de vie.

                  Comment

                  • Lors de mes achats, je vérifie que le produit comporte l’un des labels  ci-dessous. Ils intègrent des exigences environnementales sur tout le cycle de vie du produit, depuis le choix des matières premières jusqu’à la fin de vie du produit.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  Je bois l'eau du robinet

                  Je bois l'eau du robinet

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : l’eau en bouteille coûte en moyenne 100 fois plus cher que l’eau du robinet.
                  • Je réduis mes déchets : la consommation d’eau en bouteille génère 170 000 tonnes d’emballage en plastique par an en France.
                  • Je réduis mon impact sur l’environnement : une bouteille d'eau parcourt en moyenne 300 km, du lieu de production à l’usine de recyclage.

                  Comment ?

                  • J’utilise une carafe d’eau, ou une carafe filtrante.
                  • J’utilise une gourde pour les sorties.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  Je limite mes emballages

                  Je limite mes emballages

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : j’économise le coût d’un emballage supplémentaire compris dans le prix du produit.
                  • Je réduis mes déchets : les emballages représentent en moyenne, en France, 26 kg par an et par foyer.
                  • J’économise des ressources naturelles : plus un produit est emballé, plus son impact écologique est important, c’est mathématique !

                  Comment

                  • J’évite les produits suremballés.
                  • Je privilégie les produits concentrés (lessive, produit d’entretien, etc.).
                  • J’utilise des écorecharges.
                  • J’achète des produits à la coupe ou en vrac.
                  • Je privilégie les produits en grands conditionnements.
                  • J’apporte mes propres contenants (sacs réutilisables, boites hermétiques, bouteilles en verre) et je réutilise les sacs fournis.

                  Foyers expérimentant ce geste :

                  Je limite mes impressions

                  Je limite mes impressions

                  Pourquoi ?

                  • Je réduis mes dépenses : en papier mais aussi en encres
                  • Je réduis mes déchets : les documents d’impression représentent en moyenne 6 kg de papier par an et par foyer.
                  • J’économise des ressources naturelles : la fabrication du papier consomme du bois, de l’eau, de l’électricité, ainsi que des adjuvants, colorants et de l’encre.

                  Comment

                  • Je n’imprime que si nécessaire.
                  • J’imprime  en recto verso et/ou 2 pages par feuilles.

                  Foyers expérimentant ce geste :